PRÉSENTATION

MISSION, VALEURS, OBJECTIFS

Paas Neere signifie, en langue mooré, « ajouter du meilleur ». L'association poursuit cette mission avec les objectifs suivants :

 

  • Accompagner et être à l’écoute des personnes en situation de handicap dans la région de Ziniaré. Favoriser leur autonomie, familiale, sociale et professionnelle.

  • Scolariser les enfants à mobilité réduite et les accompagner durant leur parcours scolaire et de formation. Le Centre d’éveil permet un épanouissement personnel et éducatif grâce aux interactions entre enfants avec un handicap et enfants en situation ordinaire.

  • Sensibiliser la petite enfance à la différence. 

Le handicap n’est pas une fatalité et ne doit plus faire peur !

IMG_20190529_170100_5.jpg

LES DOMAINES D'ACTIVITE

  • Centre d’éveil

  • Scolarisation

  • Prévention, sensibilisation

  • Soins médicaux

  • Rééducation

  • Appareillage

  • Formation

  • Logements

  • Terrains agricoles, maraîchages et élevages

  • Kinésithérapie

CREATION DE L'ASSOCIATION

L’APN a été constitué en 2009 en Suisse par des personnes bénévoles qui ont participé à des missions au Burkina Faso. Frappées par le statut des personnes à mobilité réduite ou souffrant de handicap physique, Esther Boschung, Roger Bruchez et Jean Constantin se sont mobilisés afin de fonder l’association. Son siège se trouve en Suisse (à Montana, Valais).

En juin 2009, l’association Paas Neere est reconnue comme une association d’utilité publique par l’Etat du Valais. 

En 2011, l’organisation a obtenu son autorisation d’exercer au Burkina Faso par arrêté n°2011_65/MATDS/SG/DGLPAP/DAOSOC.

No DPSP-ONG 256 est le code de la convention signée entre l’ONG Paas Neere et le Gouvernement du Burkina Faso.

Son but est de soutenir et d’aider les enfants, les jeunes adultes en situation de handicap et les familles dont un parent est lui-même en situation de handicap.

Le centre d’activités a été construit en 2006 par Gabriel Compaoré, natif de Ziniaré et Handicap Service en Valais. L’initiateur du projet victime d’une poliomyélite dès son plus jeune âge a cerné les besoins vitaux des personnes à mobilité réduite, ainsi que leur statut au sein de la société burkinabè. 

En dix ans d’existence, l’APN a su se développer en harmonie avec les besoins exprimés par la population. Elle a pu ainsi rester en accord avec les nécessités ressenties et se développer de manière pérenne en gardant comme objectif l’intégration des enfants en situation de handicap et le développement de leur autonomie. Au départ petite structure accueillant des jeunes adultes en situation de handicap sans formation scolaire de base, l’Association se voit aujourd’hui agrandie et s’occupe d’une centaine d’enfants. L'aide est plurielle, allant du soutien moral à une prise en charge complète (médicale, scolaire, vie quotidienne).